Coach ITW Hand Ball Plan de Cuques

Coach ITW Hand Ball Plan de Cuques

Coach ITW Hand Ball Plan de Cuques Coach ITW Hand Ball Plan de Cuques
Retour Contactez-nous

cliquez sur les images pour les agrandir

/ / /

Dans l'ombre de la Division 2 se trouve l'équipe réserve du HBPC qui fait son petit bonhomme de chemin en Nationale 3.

L'heure aujourd'hui de partir à la découverte du coach Christophe Medjber, jeune entraineur marseilais, destiné au handball.

 

 

1 - Christophe, comment s’est passée ton arrivée au club l’année dernière ?

Lors de l’annonce de la proposition du poste d’entraineur, j’étais à la fois curieux de découvrir le club, impatient de connaitre mon effectif et de démarrer cette nouvelle aventure. J’ai été très bien accueillit et épaulé par les membres du club



2 - C'est une première en tant que coach senior ?

« En sénior et surtout en féminin » J’avais beaucoup d’appréhension au début puis en découvrant un groupe motivé et en demande de handball, ça ne pouvait que bien se passer, les filles apprennent, progressent et moi aussi. On s’accompagne mutuellement.

 

3 - As-tu déjà entrainé auparavant ?

Oui, au Marseille Provence handball, c’est là que j’ai fait mes premiers pas en tant qu’entraîneur depuis maintenant 9 ans. Un peu multicartes, depuis les catégories baby hand jusqu’aux -16 ans, et menant en parallèle : pré-formation et collectifs de performance (-16 Med).

 

4 - Entraineur oui, mais es-tu joueur aussi ?

Oui bien sûr depuis mon plus jeune âge. Plutôt joueur à mes heures perdues depuis le début de l’aventure avec les filles de la N3, j’ai joué longtemps avec la réserve du CSMP en pré-national, je ne regrette en rien ce choix, mais j’avoue que cela me manque tout de même énormément.

 


5- Comment se passe cette saison ?

Plutôt bien, on reste invaincu à domicile, maintenant il faut que l’on soit plus régulier pour aller chercher les points à l’extérieur. Les filles le savent, si l'on bosse, on gagnera et c’est ce plaisir là que le groupe recherche, ainsi que la victoire.

 

6 - Les objectifs ?

Etant en charge d’une réserve de D2, il y a 2 objectifs principaux : la formation de la joueuse et la compétition. Il est parfois difficile d’allier les deux.

Mon rôle est de préparer individuellement les filles à intégrer l’équipe première tout en menant l’équipe au plus haut dans ce championnat de National 3 .

Compétiteur de nature, je ne supporte pas la défaite, on prépare et on joue tous les matchs à fond pour gagner. Notre entame de championnat nous a montrés que nous avions une carte à jouer pour la montée. 

 

 

 

7 - Ton effectif ?

Avant tout, un groupe de 14 filles à fort caractère ;)

Un collectif très jeune, avec beaucoup de profils différents. C’est ce qui fait la richesse de cette équipe.

Sur le plan tactique, c’est un groupe indéniablement performant. Le groupe mûrit et s’améliore de jour en jour, et l’investissement fourni est à la hauteur de mes attentes. 

 

 

8 - Pourquoi Plan de Cuques ?

J’ai grandi au Marseille Provence Handball, comme beaucoup de jeunes handballeurs, je passais ma vie dans les gymnases. Et en allant à plan de cuques, j'ai retrouvé ce côté familial mais aussi professionnel, je n’est alors pas été trop dépaysé. J’ai été très emballé par le projet et la perspective d’évolution alors je n'ai pas beaucoup hésité avant d’intégrer la structure.

 

On s’entend bien, on échange assez souvent, il me donne beaucoup de conseils et m’accompagne dans mon apprentissage sur le niveau national. 

 

 

10 - Objectif professionnel ? Futur entraineur de D1 ?

Quand j’étais petit, je voulais faire du basket. En allant à mon premier entrainement, je me suis trompé d’horaire et je suis tombé sur du handball. J'ai essayé et ça m’a de suite plus.

Si un jour je fini entraîneur de D1 ce serait vraiment drôle car ça ce sera joué à une heure ! Mais pour répondre à la question, pourquoi pas, c’est le rêve de beaucoup d’entraineurs.

 

 

Merci Christophe et bon courage pour la suite.

 

MO

 

Informations complémentaires
Catégorie INTERVIEW